Sport: Mbappé, c’est un appel au secours !

Pour la première fois en proie au doute, Kylian Mbappé réclame à demi-mots l’indulgence et le temps que son jeune âge (18 ans) imposent pour ne pas « griller » le talent du jeune attaquant de l’équipe de France et du PSG.

Encore consacré cette semaine Golden Boy 2017 à Monaco, Kylian Mbappé a pourtant vécu un nouveau match tout en frustration vendredi, au Parc, face à Nice(3-0). Alors que le PSG renouait avec la victoire, et qu’Edinson Cavani continuait à affoler les compteurs, bien épaulé par un Angel Di Maria auteur de deux passes décisives à l’occasion de son intérim en lieu et place d’un Neymar suspendu, l’ancien Monégasque, lui, sans démériter, loin de là, a eu beau se démener, a une nouvelle fois manqué d’efficacité. Et produit au final une performance à nouveau en demi-teinte, cinq jours après son match raté, de son propre aveu, lors du Clasico (2-2).

ne passe délicate, la première dans une carrière jusqu’à présent frappée du sceau de l’excellence, qui s’éternise aujourd’hui suffisamment pour que Mbappé lui-même avoue à demi-mots avoir besoin qu’on lui tende la main. Un message à destination de son coach, Unai Emery, qui s’obstine à la titulariser, lui qui a joué tous les matches depuis son arrivée, à chaque fois dans la peau d’un titulaire (*) ? Entré dans une nouvelle dimension depuis qu’il a signé à Paris, le gamin de Bondy le dit lui-même dans un entretien accordé à Téléfoot: « Une petite erreur, tout peut tomber, donc je fais très attention. » Sorti du cocon monégasque et soumis désormais à la pression du PSG, il mesure le poids de ses nouvelles responsabilités. Pas évident à 18 ans – on avait tendance à l’oublier… – comme l’admet lui-même l’intéressé.

Emery doit l’entendre

« Maintenant, tous mes gestes sont épiés de A à Z, plus rien n’est laissé au hasard, tout ce que je fais est filmé, tout ce que je dis. C’est une pression parce que dans la vie de tous les jours, vous n’êtes pas un joueur, vous êtes un être humain comme les autres. C’est vraiment difficile« , avoue-t-il, même s’il ajoute tout de suite: « Mais sur le terrain, il n’y a aucune pression. » On veut le croire, mais c’est moins palpable ces derniers temps. Il y a comme un manque de fraîcheur dans le jeu de l’ex-Monégasque: « J’ai l’impression que ça fait un long moment que je suis là, alors que je viens juste d’arriver, reconnaît-il encore. C’est un nouveau monde que je découvre, dans ce genre de club, on vous en demande toujours plus, donc c’est à nous de fournir les efforts qu’il faut. (…) C’est normal, lorsque vous avez une équipe comme ça avec des grands joueurs, vous attendez qu’ils soient au top tout le temps. On n’est pas des machines, non plus… On n’est que des humains. Mais on ne va pas se plaindre que les gens nous aiment et nous supportent. »

L’encadrement parisien saura-t-il être à l’écoute de cet appel ? On prête à Emery justement l’intention de faire souffler Mbappé mardi, en Ligue des champions, à l’occasion de la réception d’une équipe-bis d’Anderlecht. Une nécessité pour celui qui ose rappeler: « Je suis en plein apprentissage. »

Source: http://www.sports.fr/football/ligue-1/articles/psg-mbappe-c-est-un-appel-au-secours-1989299/

  • tags

Récents posts

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*